La solitaire du Figaro en escale à Paimpol

Bréhat Carte Postale

Après Deauville et Cowes en Angleterre, la 47 ème édition de la Solitaire Bompard Le Figaro fait escale à Paimpol pour la deuxième fois (ville de départ en 2012). Après avoir traversé la Manche puis serpenté dans le dédale des rochers costarmoricains baignés de vifs courants, les 39 navigateurs en lice franchiront à partir de mercredi 29 juin la ligne d’arrivée au large de Bréhat.

Bréhat Carte Postale
Bréhat Carte Postale – © Hervé Bré – EnezGreen

Paimpol accueille la flotte de la Solitaire du Figaro pour la deuxième fois

Les marins devraient arriver dans la ville  au terme d’une deuxième étape décisive de 475 milles – la plus longue de toute la course – à travers la Manche et la pointe Bretagne. « L’art de la navigation sera déterminant pour se jouer des courants dans le dédale des cailloux bretons qui parsèment le Finistère nord et les Côtes d’Armor » a expliqué Gilles Chiorri, directeur de course.

Paimpol : un rendez-vous de la voile et une escale maritime traditionnelle

Après une nuit dans le port de Lézardrieux, les skippers rejoindront dès le lendemain, mercredi, le port de Paimpol. La flotte rejoindra le Quai Neuf en parade pour quatre jours placés sous le signe de la fête maritime, comme sait si bien le faire la ville célèbre pour son festival des Chants marins. Paimpol est surtout connue pour avoir été au début du 20ème siècle l’un des ports de la grande pêche, au large de l’Islande. L’ambiance du port de l’époque est remarquablement décrite dans Pêcheur d’Islande, le roman de Pierre Loti paru en 1886.

Au programme de l’escale paimpolaise, des concerts et animations quotidiennes pour petits et grands, des rencontres avec les marins, des concerts.

Embarquez à bord de la Nébuleuse et de l’Enez Koalen pour admirer la parade et découvrir la région

Des bateaux traditionnel tels le thonier la Nébuleuse ou le sloop homardier Enez Koalen seront à disposition du public pour admirer la parade de la flotte et pour découvrir cette région maritime de caractère emplie de légendes et de récits maritimes pittoresques. Authentique thonier à voile dundee de 32 mètres hors-tout, la Nébuleuse a été construite en 1949 au chantier Le Hir et Péron à Camaret. Magnifiquement restauré pendant 8 ans, ce bateau d’une capacité à quai de 60 personnes et en mer de 28, navigue aujourd’hui au départ de Paimpol et propose aux participants des croisières dans les îles bretonnes et des activités nautiues à la manière des anciens.  Sloop homardier construit à La Roche Jaune, l’Enez Koalen pratiquait la pêche aux crustacés au moyen de casiers. Il peut accueillir 13 personnes à quai et en mer.
Sources : La solitaire Bompard

La solitaire du Figaro en escale à Paimpol
Notez cet article
CTA-MOB-2
Lampe torche homme à la mer MOB

En savoir plus sur l’école de voile des Glénans basée à Paimpol


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies.
Cliquez sur "Accepter" pour poursuivre directement sur le site ou cliquez sur "Plus d’informations" pour consulter les détails.

Mentions légales Politique de confidentialité

Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer